STÉPHANE KERECKI

LEADER CONTREBASSISTE - JAZZ ACOUSTIQUE MODERNE

www.stephanekerecki.com

À l’aube de la quarantaine Stéphane Kerecki recueille les fruits d’une patiente obstination : peaufiner son art et servir la musique avant toute chose. 
Il s’impose tranquillement comme l’une des valeurs les plus sûres du jazz hexagonal.

Son son de contrebasse, l’un des plus beaux qu’il soit donné d’entendre, et sa musicalité font de lui l’un des accompagnateurs les plus recherchés (Jacky Terrason, Yaron Herman, Bojan Z, Jacques Schwartz-Bart), mais c’est depuis quelques années en tant que leader et compositeur qu’il s’est révélé, apportant une vision sereine, une intégrité et une douceur, sur les mondes du jazz moderne. Son duo avec le pianiste John Taylor a été encensé par la critique. Son opus « Sound Architects » (Out Note) était choisi par le journal Libération comme l’un des albums de jazz de l’année 2012. En 2014, son opus « Nouvelle Vague », une adaptation des musiques de films de la Nouvelle Vague, lui vaut de nombreuses récompenses : Prix de l’«Académie du Jazz» du Meilleur Disque de Jazz Français, Victoire du jazz du Meilleur Disque de l’Année 2015, et recommandations dans la presse « Selection» JAZZ NEWS, Choc de Jazz Magazine, FFFF Télérama.

En septembre 2018 sort son nouvel album intitulé « French Touch », cette fois une relecture raffinée de grands tubes de la French touch electronique signés Daft Punk, Justice, Air… avec de merveilleux solistes et accompagnateurs : Emile Parisien ou Julien Lourau au saxophone, Fabrice Moreau à la batterie, Jozef Dumoulin au piano et Fender-Rhodes.

PROCHAINS CONCERTS

  • 17/01/2019 : French touch - Sceaux (Les Gémeaux)
  • 18/01/2019 : French touch - Sceaux (Les Gémeaux)
  • 24/01/2019 : French touch - Nancy
  • 02/02/2019 : French touch - Paris (Maison de Radio-France)
  • 07/02/2019 : French touch - Charleville-Mezières
  • 09/02/2019 : French touch - L’Astrada (Marciac)

LES PROJETS

STÉPHANE KERECKI «NOUVELLE VAGUE »

Projet à succès créé en 2015, récompensé par les Victoires du Jazz et l’Académie du Jazz, présenté sur de nombreuses scènes, « Nouvelle Vague » est un programme entièrement dédié à des re-interprétations des mélodies qui ont marqué le cinéma de la Nouvelle Vague : la musique du Mépris (Jean-Luc Godard) signée Georges Delerue, d’Ascenceur pour l’Echafaud (Louis Malle) signée Miles Davis, des Quatre-cent coups signée Jean Constantin, sans oublier Michel Legrand (Les Demoiselles de Rochefort)…

Le concert a été présenté en quartet instrument ou en formule avec une chanteuse (Laika Thomas) et dans une version concert-scénographié avec la projection d’extraits des films sous forme d’interludes entre les morceaux. Réalisation Adrian Smith.

Stéphane Kerecki Contrebasse, Fabrice Moreau Batterie, Guillaume de Chassy Piano. Au saxophone : Emile Parisien, Jean-Charles Richard ou Antonin-Tri Hoang + si souhaité : invitée chanteuse : Laïka Thomas.

STÉPHANE KERECKI « FRENCH TOUCH »

Son disque « Nouvelle vague » avait reçu le prix du meilleur disque jazz 2015. Il présente aujourd’hui son projet « French Touch » autour des musiques électroniques françaises des années 90 à nos jours !

Stéphane Kerecki présente son projet :

« Nourrie par la musique électronique de Detroit ou Chicago, La « French Touch » à influencé à son tour au-delà de nos frontières, grâce aux groupes Air, Daft Punk, Motorbass, ou plus récemment Kavinsky ou Phoenix, et cela dans un très grand nombre de domaines musicaux.

« Nourrie par la musique électronique de Detroit ou Chicago, La « French Touch » à influencé à son tour au-delà de nos frontières, grâce aux groupes Air, Daft Punk, Motorbass, ou plus récemment Kavinsky ou Phoenix, et cela dans un très grand nombre de domaines musicaux.

De tous temps le jazz a puisé dans la musique populaire pour renouveler son répertoire, et réinventer ses sonorités. La French Touch n’a cependant jamais fait l’objet d’un travail approfondi d’appropriation par des musiciens de jazz.

Pas évident pourtant de réunir jazz et musique électronique, car il y a peu de mélodies et d’harmonies, et tout repose sur le son. Je décide alors de chercher des thèmes dans cette foisonnante discographie et je me tourne naturellement vers les groupes « pop » de la French Touch (Air, Phoenix) et évidemment les Daft Punk, qui sont de vrais compositeurs. J’en découvre d’autres, comme Chassol ou M83.

C’est en partant de l’envie de jouer ces thèmes comme s’ils étaient des thèmes de Jazz, en improvisant et en restant dans un contexte acoustique, que toutes les musiques enregistrées ici ont été jouées « live ». Et ce faisant, nous avons perpétué une certaine tradition du Jazz, qui s’est toujours nourri de la musique populaire de son époque pour se réinventer. »

Stéphane Kerecki contrebasse, Joseph Dumoulin piano, fender-rhodes, Fabrice Moreau batterie, Emile Parisien ou Julien Lourau saxophone soprano.

STÉPHANE KERECKI « MODERN ART »

Le trio Modern Art, initié par le peintre et batteur de Jazz de renommée mondiale Daniel Humair, réunit avec lui deux des plus talentueux représentants de la génération actuelle : Vincent Lê Quang (Riccardo Del Fra, Aldo Romano, Henri Texier…) et Stephane Kerecki (Victoire du meilleur album de jazz 2015 avec Nouvelle Vague, et Yaron Herman, Jacques Schwartz Bart…). Ce trio se donne comme sujet de visiter musicalement des grands peintres de notre temps.

L’idée de départ est d’associer une musique à une œuvre de chaque peintre, dont une reproduction est présentée dans le livret du disque.

LA PRESSE EN PARLE !

« Un batteur légendaire, un saxophoniste invezntif et un contrebassiet au son unique : un trio inter-générationel qui ne fait qu’un seul homme et qui explore tout ce qui unit le geste du musicien et celui du peintre. » JAZZMAG

« Modern Art offre un échantillon de musique picturale à vous écarquiller les oreilles » (…) » JAZZMAG

« Daniel Humair présente sur scène un album dédié à ses artistes de prédliction (…) Il se présenteen trio, avec deux musiciens de haute qualité, Vincent Le Quang (saxophones) et Stéphane Kerecki (contrebasse), ils ont la moitié de son âge. Chacun mène une carrière personnelle bien visible. Le trio qu’ils forment avec Daniel Humair pratique une sorte de morale (oui, oui) qui n’a rien d’incompatible, à ce degré de perfection, avec la liberté totale du geste et de l’instant » Francis Marmande – LE MONDE

« Des images et des notes. Des toiles qu’on écoute et du jazz qu’on regarde. Ce projet transversal placé sous la gouverne du batteur Daniel Humair met en parallèle treize œuvres picturales et l’esprit libre du jazz. Audace et sensibilité habitent ce trio (…) » L’ALSACE

LA PRESSE EN PARLE !

Quel groove, quelle puissance tranquille, quelle confiance dans le placement harmonique… Bien plus qu’une belle rencontre de sonorités, c’est l’intensité de présence l’un à l’autre de ces deux musiciens qui nous touche. Le CHOC s’impose devant le degré de maturité atteint d’emblée par ce duo, magnifique pont entre deux générations. JAZZMAN

Voici un disque marquant de plus à l’actif de Stéphane Kerecki : son talent de compositeur, sa virtuosité de soliste et son discernement dans le choix de ses interlocuteurs sont la marque des leaders. CITIZEN JAZZ

Pour les musiciens de jazz, le duo piano-contrebasse reste un exercice d’équilibristes, réservé aux adeptes de l’épure, ceux qui aiment danser au bord des gouffres. La conversation nocturne de Stephane Kerecki & John Taylor décrit des paysages imaginaires esquissés par la plume du contrebassiste, évoquant au passage la présence de quelques grands poètes du jazz : Bill Evans, Scott La Faro, Ornette Coleman, Paul Bley, Gary Peacock… le témoignage de cette rencontre, « Patience » a reçu le “CHOC” de l’année 2011 Jazz magazine / jazzman. JAZZMAN

Il faudrait oublier les instruments. Au sens où leur présence est telle (la phénoménale contrebasse de Stéphane Kerecki, le piano intérieur de John Taylor), si prégnante, si massive, à ce point installée dans le réel, la praxis, l’inévitable compétence, qu’il doit bien s’agir d’autre chose… LE MONDE

RÉFÉRENCES

Jazz à la Villette – Jazz in Marciac – Nancy Jazz Pulsation – Jazz sous les Pommiers (Coutances)
Jazz d’Or Strasbourg Europa – Jazz Festival du Mans – D’Jazz Nevers – Le Grand R – Paris Jazz Festival

ipsum adipiscing elit. ultricies mattis ut dolor suscipit eleifend