DAVID LINX

VICTOIRE DU JAZZ « Voix de l’année » 2019

www.davidlinx-official.com

Bruxellois de culture mais parisien d’adoption, formé au contact de grands musiciens américains, David Linx est, sinon le plus grand (citation de Jazzmagazine), en tout cas l’un des plus formidables chanteurs de jazz que l’on puisse entendre, doublé d’un homme de scène au grand cœur !

Ses premiers succès discographiques sur le fameux Label bleu à la fin des années 90, en tandem avec le pianiste Diederik Wissels, ont définitivement renouvelé le jazz vocal et inspiré toute une génération de musiciens.

David Linx a reçu récemment le prix Octave d’Honneur en Belgique pour l’ensemble de sa carrière, le Prix Edison pour le meilleur album de l’année 2017 (« Brel » avec le Brussels Jazz Orchestra) et a été de nombreuses fois récompensé en France : Prix Charles Cros, Prix de l’Académie du Jazz, Victoires du Jazz.

Avec son dernier hommage à Jacques Brel avec le Brussels Jazz Orchestra, il gagnait haut la main un pari osé, celui de faire swinguer le répertoire du grand Jacques…

Ses collaborations avec Paolo Fresu (Heartland) ou avec des musiciens tels  André Ceccarelli, Guillaume de Chassy…comptent parmi les plus belles réussites du jazz actuel, dans une veine romantique et moderne à la fois.

En 2019 il crée un nouveau répertoire et un nouveau quartet avec les épatants Gregory Privat (piano), Chris Jennings (contrebasse) et Arnaud Dolmen (batterie). L’album « Skin in the Game » recueille les éloges de la critique.

David-Linx-portrait

PROCHAINS CONCERTS

  • 07/10/2021 : Quartet (avec G Privat) - Villeneuve-sur-Lot (Centre Culturel Raphael-Leygues)
  • 22/10/2021 : Quartet (avec G Privat) - Lagny-sur-Marne (Automnne Jazz Festival)
  • 23/10/2021 : Quartet (avec G Privat) - Jazz Station (Belgique)

LES PROJETS

SKIN IN THE GAME (nouveau quartet)

Créée en février 2018 à l’occasion d’une création avec le Chœur de Radio-France : une nouvelle équipe sensationnelle réunie autour du grand chanteur.

David Linx chant, Gregory Privat piano, Chris Jennings contrebasse, Arnaud Dolmen batterie.

skin-in-the-game-david-linxa©shelomo sadak

DUO AVEC MICHEL HATZIGEORGIOU

David-Linx-duo-michel

Si le chanteur belge David Linx est installé en France depuis près de 20 ans, il reste bruxellois de cœur et c’est en toute amitié qu’il a eu envie de préparer un nouveau répertoire avec son compatriote Michel Haztigeorgiou, formidable bassiste électrique, connu pour être l’un des membres du fameux groupe Aka Moon et accompagnateur des plus grands jazzmen (Toots Thielmans, Mike Stern, Philipp Catherine…).

Un duo intime sur un répertoire de compositions personnelles et de reprises de titres gorgés de soul music (Al Jarreau, Jimmy Hendrix…).

David Linx chant, Michel Hatzigeorgiou basse électrique

LA PRESSE EN PARLE !

 » Tombé dans la marmite du jazz depuis sa plus tendre enfance, professeur, compositeur et interprète David Linx est depuis un certain temps déjà, un incontournable du chant jazz européen et reconnu comme tel. Il pratique l’art vocal comme d’autres la marche en montagne, pour atteindre des sommets, avec technique, aisance et liberté maximale. Il a fait de sa voix un instrument à part entière qui demande travail et curiosité et qui nous ravit à chaque écoute.
Il a collaboré avec un nombre considérable de jazzmen, possède une trentaine d’albums en leader ou en duo à son crédit et de magnifiques spectacles parmi lesquels un hommage à Nougaroavec André Ceccarelli dont je me souviens encore…
Sa voix, son style, sa manière de phraser, d’articuler, d’utiliser toute sa tessiture, de fouiller ses limites, sont bien reconnaissables.
« Pour moi le jazz est une façon d’aborder la musique, et donc la vie également, comme une interaction constante entre les éléments. Le rythme est prioritaire pour moi : c’est le ballon qui rend le gaz (mélodie, harmonie et tempo) visible.» a t il dit dans une interview. Et là tout est posé..Autour de lui, trois musiciens de haut vol, trois jeunes sherpas aguerris : Grégory Privat au piano, Chris Jennings à la contrebasse et  Arnaud Dolmen à la batterie qui mènent l’exploration avec fougue, savoirs et intrépidité. Ils apportent la jeunesse certes mais aussi un talent et une osmose exceptionnels. » ACTION JAZZ

« La musique séduit d’emblée, incarnée par ce sensuel écorché vif qui chante le jazz à fleur de peau. » CHOC Jazzmagazine

« Il y a bien longtemps que le très cultivé et éclectique David Linx a dépassé le statut de « chanteur de jazz »., en élevant son art au niveau des plus grands instrumentistes.Son phrasé atteint des sommets d’élégance, teintés, c’est si rare, d’une soul, dont la profondeur et le naturel procurent des frissons. » Jazzmagazine

« Après trente-deux ans de carrière et vingt-quatre albums, le chanteur belge David Linx n’a pas fini de nous surprendre. Il célèbre ses 55 ans avec Skin in the Game, autour de textes poétiques fortement autobiographiques, entouré d’un groupe de musiciens de haut vol. » Jazzmagazine

« L’artiste qui surplombe l’art vocal depuis plus de vingt ans célèbrera la sortie de l’ensorcelant Skin in the Game, enregistré avec des partenaires au sommet. On salue le retour aux sources réussi de l’album, un de ses meilleurs. » Libération 

« David Linx a le jazz à fleur de peau, l’esprit soul est là de bout en bout, les frissons jamais loin. Sans aucun doute un de ses plus grands disques. » L’Avenir

« À 55 ans, David Linx n’a peut-être plus rien à prouver mais son « Skin in the game », très personnel, montre qu’il est au top des chanteurs de jazz. » Le Soir

« David Linx est toujours au sommet. Le chanteur de jazz revient avec Skin In The Game, superbe album sur lequel, bien entouré, sa voix brille de milles facettes. » Abrabracadabra 

« L’art vocal de ce musicien belge est à tomber. On savoure cette inspiration et sa sensibilité à fleur de peau. » Jazzactuel

« Quand Linx se met à chauffer, on frémit. Il représente, avec le Chicagoan Kurt Elling, l’incarnation actuelle du scat abouti; on dirait que la gravitation perd ses repères. Comme si les feuilles d’automne virevoltaient vers les cieux plutôt que de tomber au sol. Le public français s’en rend compte; il se lève à chaque prestation, et réserve au brasier ambulant un triomphe. » LIBÉRATION

« Chanteur quelque peu atypique dans le monde du jazz, David Linx impose sa personnalité et se refuse à parcourir les sentiers battus. Un équilibre exquis entre les voix et les instruments : jamais de combat ni de rivalité, mais une osmose toujours délicate et raffinée, servie par des arrangements épurés, d’une efficacité désarmante. » CITIZEN JAZZ

« L’artiste qui surplombe l’art vocal européen depuis plus de vingt ans célèbrera la sortie de l’ensorcelant Skin in the Game (Cristal), cela avec des partenaires au sommet : Gregory Privat (piano) – Aranud Dolmen (batterie) – Chris Jennings (contrebasse) – Manu Codija (guitare, sur 5 pièces). Je relève la patte de Linx dans 13 chansons sur 13. Un appétit de compositions qui porte chance à l’ouvrage. On salue le retour aux sources réussi de l’album, un de ses meilleurs.  » LIBÉRATION

« Quelques albums marquent l’histoire de leur rencontre, l’histoire du jazz européen sans aucun doute : Up Close reste encore aujourd’hui une référence incontournable de ce que le jazz européen a offert de plus riche et plus original ces vingt dernières années » L’AVENIR JAZZ

« David Linx et Diederik Wissels travaillent ensemble depuis de vingt ans. Ils se connaissent fameusement bien. C’est sans doute grâce à cette intimité que leur dernier album Winds of change est si réussi. Les compositions de Diederik Wissels, les paroles de David Linx, le jeu de piano du premier, l’art de la voix du second, tout cela se mélange avec bonheur pour donner une musique simple et sophistiquée qui fait la joie de l’auditeur. » LE SOIR

RÉFÉRENCES

Jazz in Marciac – Rimouski Jazz – Le Volcan (Le Havre) – Scène nationale de Bourges – Jazz à Junas – Jazz au fil de l’Oise
Scène nationale de Besançon – Scène nationale de Montbelliard – CDN de Sartrouville – Le Fanal (St Nazaire)
L’Equinoxe (Chateauroux) – New Morning – Café de la Danse – Théâtre Flagey

risus dolor libero consequat. tempus Praesent Phasellus sit venenatis, ut