Martin & Stantchev - C_ Mathieu Perret (Copier)
PROCHAINS CONCERTS

  • 16/11/2017 - Jazz Before Jazz Lionel Martin Mario Stantchev - Autour de la musique de Moreau Gottschalk - D'jazz Nevers Festival - Nevers
  • 28/11/2017 - Jazz Before Jazz Lionel Martin Mario Stantchev - Autour de la musique de Moreau Gottschalk - Le Train Théâtre - Portes-les -Valence
  • ACTU DISCOGRAPHIQUE

    DIGISLEEVE V2

    Jazz Before Jazz
    Cristal Records

    ACTUALITÉS
    JAZZ BEFORE JAZZ
    Autour de la Musique de Louis Moreau Gottschalk
    Mario Stantchev : Piano
    Lionel Martin: Saxophone
    Le pianiste bulgare Mario Stantchev et le saxophoniste lyonnais Lionel
    Martin créent l’événement avec une idée lumineuse : une relecture très
    réussie du répertoire du pianiste et compositeur Louis Moreau Gottschalk,
    né à La Nouvelle-Orléans en 1829 et sans doute le premier musicien formé
    dans la tradition européenne (élève de Franz Liszt) à s’être inspiré de la
    musique du sud des Etats-Unis et des caraïbes, donnant naissance à une
    forme de jazz d’avant-l’heure…
    Un concert «documenté » au fil de l’histoire musicale du dix-neuvième
    siècle…
    Le pianiste bulgare Mario Stantchev installé à Lyon depuis 1980, nous
    a plutôt habitué à un jazz ethnique, et en grosse formation (sextet, big
    band). Le saxophoniste lyonnais Lionel Martin, lui, après avoir
    exploré les voies d’un jazz très contemporain avec notamment le trio
    Résistances, a ensuite alterné l’ethiojazz énergique d’uKanDanZ avec
    la musique encore plus énergique de Steve McKay (Stooges). Deux
    fortes personnalités pour un hommage pertinent et inspiré !

    EXTRAITS DE PRESSE

    « Magnifique idée que d’aller chercher chez Louis Moreau Gottschalk, natif de La Nouvelle Orléans, une source du Jazz (…) et décidément, le génie propre du jazz, c’est bien de réinventer chaque fois la musique .» Xavier Prévost

    « Rencontre sidérante entre les saxophones de Lionel Martin et le piano de Mario Stantchev, cette relecture de l’œuvre de Gottschalk frappe fort et vise juste. » Florent Mazzoleni

    « Ça ne pourrait être qu’intriguant. Ou pire : anecdotique. Et c’est tout le contraire, Jazz Before Jazz se révèle incontournable. » Jazz News.

    Voir la presse