MARIO FORTE

Mario Forte est un phénomène !

Né en Algérie,  adopté par une famille italienne, élevé en France, il est par nature polyglotte, voyageur, fonceur… D’une très solide formation classique, il passe par le Département Jazz du Conservatoire de Paris, avant de s’envoler durablement vers différentes destinations.

Ces dernières années, il a étoffé sont monde musical de multiples rencontres dans la ville-monde et capitale du jazz : New-York.

Il fréquente avec autant de facilité la scène du jazz manouche que la scène d’avant-garde sous la houlette de John  Zorn.

Durant la crise Covid il pose à nouveau ses valises en France et prépare l’éclosion de plusieurs projets : Un magnifique duo avec l’un des plus grand violoncellistes de la scène européenne : le néerlandais Ernst Reijseger, fidèle compositeur pour le cinéaste Werner Herzog et une formule avec violon électrique looper, et la présence d’un ou de deux percussionnistes brésiliens.

PROCHAINS CONCERTS

  • 20/09/2022 : Mario Forte - Rhinon Jazz
  • 19/11/2022 : Mario Forte - Limoges (Eclats d'Email)

LES PROJETS

FATA MORGANA (DUO AVEC ERNST REIJSEGER)

LINE-UP

Ernst Reijseger (violoncelle)
Mario Forte (violon, viole d’amour)

Album en préparation

BOWLESS SESSION & BIG IS THE BEAT

LINE-UP

Mario Forte, violon acoustique et électrique et looper
+ invités percussionnistes
Sergio Krakowski, Adriano DD

LA PRESSE EN PARLE !

“Avec Les heures propices Franck Tortiller et Misja Fitzgerald Michel nous baladent aux confins du jazz et de la folk dans leur univers riche des harmonies subtiles de leurs instruments à nu, où sans être guidés, contraints par la technique, ils prennent le temps de la respiration, du ressenti de l’instant, de la joie et du silence.” FIP

Une magie, une tension absolument magnifique dans cet album. “ Alex Dutilh – FRANCE MUSIQUE

Un plaisir presque gustatif que les écoutes répétées ne font qu’amplifier.” Yazid Kouloughli – CHOC JAZZ MAGAZINE

“Les oreilles grandes ouvertes, on leur doit un magnifique « Les Heures propices », duo chaleureux s’il en est.” Franpi Barriaux – CITIZEN JAZZ

Une heure de grâce.” Sylvain Siclier – LE MONDE

“Porté par cet enthousiasme fédérateur, Franck Tortiller – dont la brillance du jeu est un plaisir constant – surfe avec beaucoup d’aisance et d’élégance sur un répertoire ici parfois transformé , mais dont toutes les molécules ont été préservées. Car mélodie et énergie, les deux mamelles de Led Zeppelin, sont bien au rendez-vous de Back To Heaven. “ TÉLÉRAMA FFF

“ La puissance collective est  traitée de manière variée, façon big band, dans une approche funk ou soul, parfois en allant vers le rap, le free jazz, vers la part folk du groupe… En rappel d’un univers voyageur « au carrefour de plein de styles.” FRANCE INFO

“ Led Zeppelin en version jazz ? C’est ce que propose Franck Tortiller dans son dernier album Back To Heaven. Une résussite. Franck Tortiller inscrit réellement la musique de Led Zeppelin dans notre présent.” LES DERNIÈRES NOUVELLES DU JAZZ

“ Ce disque donne vie à un rêve étonnant, Led Zeppelin réinventé par un big band, le plaisir est double, d’abord redévcouviri le génie de Jimmy page et de ses amis, ensuite de conteste comme il a été si bien compris par  Franck Tortiller.”  CHOC JAZZ MAGAZINE

“ C’est au sein d’un octet de jeunes musiciens que le vibraphoniste bourguignon a posé son instrument et écrit d’audacieux arrangements sur des compositions de l’un des plus grands groupes de l’histoire du rock.”  FIP ALBUM DE LA SEMAINE

RÉFÉRENCES

Jazz in Marciac – Rimouski Jazz – Le Volcan (Le Havre) – Scène nationale de Bourges – Jazz à Junas – Jazz au fil de l’Oise
Scène nationale de Besançon – Scène nationale de Montbelliard – CDN de Sartrouville – Le Fanal (St Nazaire)
L’Equinoxe (Chateauroux) – New Morning – Café de la Danse – Théâtre Flagey

quis, lectus ut ultricies commodo consectetur mattis ut