David Linx
PROCHAINS CONCERTS

  • 15/12/2017 - David Linx - Brussels Jazz Orchestra Brel - Théâtre Sartrouville - Sartrouville
  • 21/12/2017 - David Linx - Follow the song line - Les 2 scènes - Besançon
  • 22/12/2017 - David Linx - Follow the song line - Théâtre de Montbelliard - Montbelliard
  • 02/01/2018 - David Linx - Chronicles - Sunside - Paris 1er
  • 03/01/2018 - David Linx - Chronicles - Sunside - Paris 1er
  • 18/01/2018 - David Linx - Brussels Jazz Orchestra Brel - - Arlon (Belgique)
  • 20/04/2018 - David Linx - Brussels Jazz Orchestra - Cube 521 - Marnach (Luxembourg)
  • ACTU DISCOGRAPHIQUE

    Cover
    Label Pascal Bussy
    ACTUALITÉS
     EN CREATION CE PRINTEMPS

    David Linx est l’invité du prestigieux Brussels Jazz Orchestra pour un hommage à Jacques BREL
    Brel et le Brussels Jazz Orchestra : une association qui parle à notre imaginaire. Rajoutez-y la classe du chanteur David Linx, et vous voilà prêts à découvrir un projet musical 5 étoiles !

    Difficile de faire plus BRUXELLOIS que ce projet : le Brussels Jazz Orchestra fait appel à David Linx, né à Bruxelles, pour mettre sur pied ce projet consacré au plus célèbre des Bruxellois : Brel !

    Le chanteur bruxellois, parisien d’adoption, a depuis longtemps fait chavirer les cœurs des amoureux d’un jazz vocal à la fois lyrique et original.

    Après le succès de l’hommage à Claude Nougaro, David Linx entame l’année 2015, celle de ses cinquante ans, avec trois beaux nouveaux projets et l’envie de fêter ….

    A l’occasion de l’anniversaire des XX ans de Label Bleu, le disque « Close Up » qui révéla David en France, sera ré-édité en vinyle et le duo avec Diederik Wissels reprend la route pour une série de concerts exceptionnels.

    EXTRAITS DE PRESSE

    « Chanteur quelque peu atypique dans le monde du jazz, David Linx impose sa personnalité et se refuse à parcourir les sentiers battus.  Un équilibre exquis entre les voix et les instruments : jamais de combat ni de rivalité, mais une osmose toujours délicate et raffinée, servie par des arrangements épurés, d’une efficacité désarmante. » Citizen Jazz

    Quand Linx se met à chauffer, on frémit. Il représente, avec le Chicagoan Kurt Elling, l’incarnation actuelle du scat abouti; on dirait que la gravitation perd ses repères. Comme si les feuilles d’automne virevoltaient vers les cieux plutôt que de tomber au sol. Le public français s’en rend compte; il se lève à chaque prestation, et réserve au brasier ambulant un triomphe.   Libération Bruno Pfeiffer